Le monde n'a plus rien de ce qu'il était avant...Utilisé comme test, le Japon est pris en otage par les Kiras. Mais qui s'en plaindrait?
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un réveil brutal

Aller en bas 
AuteurMessage
Aileen Blackwind
Membre de l'OAK
Aileen Blackwind

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 26

MessageSujet: Un réveil brutal   Mer 28 Oct - 23:46

-Eh merde, encore prise ici a 7:00 le soir!

Depuis que j'ai commencé l'université, on dirait que je n'ai plus de temps pour respirer! Devoirs, projet important, examen, travail d'équipe et travail , travail TRAVAIL!!!! On dirait que je suis devenu un véritable rat de bibliothèque...Je regarda devant moi le long dossier d'explication sur quoi je devais faire un oral. J'avais choisi de parler du célèbre criminel, Raito Yagami. Je devais analyser son état psychologique et l'arme qu'il avait utilisé pour massacrer des millions d'être humains. Une chose était sûre, plusieurs personnes dans la classe allait avoir plusieurs frissons dans le dos. Malheureusement, je devais faire une sorte de biographie sans émettre mon opinion donc je ne pourrais en aucun cas me permettre de dire ma réelle façon de penser sur cet abrutie finit. Cependant, même si j'avais eu le choix, je serais resté neutre pour garder l'anonymat et ainsi évité tout soupçon concernant l'OAK.

Laissant tomber la lecture des directives sur mon travail, j'ouvris le dossier sur lequel je devais remettre le lendemain : L'horaire planifié de Nami. Je regardai minutieusement les rendez-vous de celui-ci.


*Wow, il commence sa journée à 6 :00 du matin, pour avoir une pause à 12 :00 se terminant à une heure . Ah tien! Une petite pause entre 5 :00 et 6 :30! Et il termine sa journée à 8 :00.*

Lui aussi il était booké jusqu'au cou! Quoi que cela n'était rien de bien surprenant, il était maintenant renommer pour ses intervention au tribal, alors c'était sûr que les Japonais allait sauter sur lui. J'observai son trou entre 5 :00 et 6 :30...

*Tien, moi aussi j'ai pause à ce moment-là! Ah...mais peut-être qu'il voudra avoir la paix vue qu'il aura parlé à des gens toutes la journée...*

Je fis une moue découragé.

*Ah et puis, seulement pour me faire un petit velours!*

J'écris avec le magnifique clavier de mon ordinateur :

«5:00 à 6 :30, souper avec Aileen =D!»

J'avais bien le droit de me faire un faux petit plaisir, eh puis de toute façon, j'allais l'effacer avant de partir.

*Ah...faut-il que je sois assez désespéré pour écrire quelque chose d'inutile =__=' Faut dire que la dernière fois que j'ai fait une sortie avec lui date d'un mois. Dire qu'au par avant, on était presque tout le temps ensemble. Je me demande comment va sa mère! Sûrement bien, avec sa perpétuelle énergie!*

Je fis un petit sourire en coin, je m'ennuyais de sa belle énergie et encore plus celle de Nami. J'appuyai les coudes contre mon minuscule bureau de secrétaire. Être enfermé dans un bureau d'avocat complètement vide était déprimant...

-J'ai mal au dos...

Ma ridicule chaise était faite en simple bois! Tandis que celle de Nami, elle est rembourrée, en cuir.. humm.. Eh si je me faisais un petit plaisir ?.. Après tout je suis toute seule et puis, Nami laisse toujours son ordinateur ouvert! (Car évidemment, c'était son ordinateur de travail, alors aucun risque de trouver des dossiers concernant les kira!) De plus, il m'a laissé le double de sa clé...hihi! Comme une gamine, je rangeai rapidement mes affaires et me précipita vers le bureau de Nami. Une fois assit sur sa chaise, un long soupir de contentement se fut entendre, SA c'était une chaise! Alors que je me prélassais dans le fauteuil :

*hummmmm, que c'est agréable, en plus, je sens son odeur*

J'humai son parfum, ça me fit réalisé à quel point il me manquait...

*Est-ce qu'il sait que je l'aime ?*

Quelques larmes me montèrent aux yeux.

-Ah non! Restons positive !!

J'enlevai l'écran de veille puis je transférai son horaire grâce à ma clé USB. Alors que je commençais à peine de travailler, je ressentis une immense fatigue, cela faisait depuis 3:00 du matin que j'étais debout..Humm..je pourrais m'étendre pendant trente minutes ?.. Après tout, je vais y passer toute la nuit de toute façon, eh puis, il y a personne alors personne ne me dérangera!

Je m'étendais complètement dans le fauteuil, heureusement que j'avais des pantalons aujourd'hui! Je m'assoupis rapidement ..


*-*-*-*-*-*

J'étais bien, assis sur un sofa, un petit feu réchauffait la pièce et en plus j'étais dans une robe de chambre tout aussi chaude...Puis j'entendis une voix derrière moi.

-Tu es bien Aileen?

-Ah oui ne t'inquiète pas Nami! Merci de m'accueillir chez toi, à cause de l'inondation chez moi, c'est la galère !

Il vint s'installer à côté de moi en me tendant un café à la vanille française :

-Alors, l'école?

Tout en savoureux la délicieuse odeur de mon café :

-Humm, bien, mais c'est toujours aussi stressant, si tu savais à quel point mon coeur bat rapidement avant chaque examen! J'ai l'impression à chaque fois de faire une crise cardiaque..

Soudainement, Nami s'approcha de moi, précisément de mon oreille.

-Ah oui ? Veux-tu que moi aussi je fasse battre ton coeur encore plus fort ?...

Puis, il m'embrassa fougueusement.


BACK TO THE REALITÉ -___-

Et on voyait, une pauvre fille complètement écrasé dans un fauteuil, la bouche ouverte et qui bavait...Digne des longues journées de travail! Parfois, le jeune femme murmurait son nom.

-Humm..Nami...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaguchi Nami
Membre de l'OAK
Yamaguchi Nami

Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Localisation : Quelques part à lutter contre la tyrannie.

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Jeu 29 Oct - 20:25

Nami avait terminé cette longue journée de travail par une soupé au restaurant avec des clients importants, pour qui le petit blond avait travaillé avec deux de ses collègues plus expérimentés. Ils avaient gagné la cause et avaient décidé de célébrer cette heureuse nouvelle avec toute l’équipe et la famille des clients. C’était une rencontre fort heureuse et le repas, qui plus est, était délicieux. Les festivités s’étaient terminées aux alentours de 7h30, mais Nami avait dû retourner à son bureau pour ramasser des dossiers qu’il avait laissé là. C'était tôt pour finir un rendez-vous du genre, mais bon, avec le couvre-feu de Kira...

Après être sorti de l’ascenseur il remarqua que les lumières du bureau étaient toujours allumés. Il jeta un coup d’œil à sa montre. 8h12. Étrange, personne ne travaillait aussi tard habituellement…Il poussa doucement la porte du cabinet d’avocat et remarqua l’ordinateur de la réception qui ronronnait paisiblement. Cela signifiait qu’Aileen était toujours au bureau?? C’était bien elle qui travaillait ce soir, non?

Il passa à côté du bureau et aperçu le sac d’Aileen qui traînait sur le sol. Bon, elle était toujours au bureau. Qu’est-ce qui pouvait l’avoir forcé à rester si tard? Il n’y avait cependant aucune trace d’elle dans le petit hall d’accueil. Le blondinet se dirigea vers son bureau dont la porte était entrouverte. Aileen devait forcément y être…les autres portes étaient fermées et les lumières éteinte.

Le chef de la O.A.K pénétra dans son bureau et aperçu son amie assise sur la chaise de son bureau. Enfin, étendue serait plutôt le mot plus approprié. Elle semblait profondément assoupie…Nami s’approcha silencieusement d’elle, tout en se demandant si elle était si épuisée que ça…c’est vrai que sa vie était très chargée, avec l’université et le boulot à temps partiel, sans oublier les obligations de la O.A.K. Elle devait être littéralement épuisée…surement la raison pourquoi elle n’était pas chez elle à dormir tranquillement, elle s’était assoupie là.

Il alla s’installer en arrière de la jeune femme et observa l’écran où l’écran de veille était tombé depuis au moins deux heures. Il secoua la souris pour voir son horaire du lendemain ouvert et près à imprimer. Le jeune avocat appuya sur l’icône correspondant à l’imprimante afin d’avoir une copie de son horaire. Il aimait pouvoir planifier ses journées d’avance et savoir ce qui l’attendait.

Alors que l’imprimante ronronnait en laissant s’échapper son horaire, Nami entendit Aileen prononcé son nom. Il se retourna mais remarqua très vite qu’elle dormait toujours, parlant dans son sommeil. Un sourire attendrit s’installa sur le visage du jeune homme. Cela faisait un bon moment qui ressentait cette profonde tendresse pour celle qui avait été sa première vraie amie. Mais il n’osait pas vraiment l’avouer, de peur de…de quoi, en fait? Simplement, les choses avaient toujours été ainsi, semblait-il…Si les choses devaient changer pour le pire, il ne se le pardonnerait pas…

Il ramassa la feuille fraichement imprimée et s’approcha de son amie endormie. Il posa sa main sur son épaule et la secoua avec douceur.


« - Aileen…. » fit-il doucement, pour ne pas la réveiller trop brusquement. C'était toujours très désagréable de se faire prendre à dormir alors qu'on ne devrait pas, autant le faire gentiement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dn-revival-v2.forumactif.org
Aileen Blackwind
Membre de l'OAK
Aileen Blackwind

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Jeu 29 Oct - 23:17

-*-*-*-*-*-*-*-*-*-

On était dans son lit collé l'un contre l'autre, j'étais appuyé sur son torse. C'était si bon d'avoir atteint ce point la avec lui, je ne pouvais être maintenant plus proche de lui.

-Ça faisait tellement longtemps que j'attendais cela Nami...

Je m'approchai de lui pour l'embrasser :

-Dit le moi encore...s'il te plait..

Il fit son rire craquant puis me répondit :

-Je t'ai-


-*-*-*--*-*-*-*-*-*-

-Aileen ?

-Hum ?

Je sentis soudainement un sale mal de dos et de la bave sur ma joue. Je me frottai les yeux pour me retourner vers mon interlocuteur.

-O////O NAMI ?!

Je me levai d'un bond et d'ailleurs, tellement rapidement que je perdis l'équilibre et tomba sur le sol, je me relavai rapidement pour dire :

-Oh mon dieu, je suis désolé!

J'étais si surprise que je ne savais pas du tout quoi dire, après tout il était mon patron et puis, dormir au boulot dans SON bureau n'était pas très polis ! Je me sentirais si mal s'il y paierait le prix de ma petite sieste. Donc, au lieu de prendre à la légère comme n'importe qui ferait en temps normal, je me rassis sur la chaise pour ainsi commencer à lire son horaire rapidement . Je voulais changer de sujet , en plus il venait tout juste de me voir en train de baver sur SA chaise et je venais tout juste de rêver que je couchais avec lui X__X :

-Donc alors voilà, demain tu as un rendez-vous avec les ...

*Ah non je peux ne pas le regarder , je l'imagine nue O//o*

Je me retournai brusquement mon visage (qui avait pris une teinte rougeâtre) :

-Euhm, un rendez-vous avec les Narumi, puis ensuite tu as une réunion concernant la compagnie eh puis..*Non mais je l'imagine réellement nue X///x! Aller sort cette foutue image de ta tête Aileen même si elle est agréable ><'* tu es nu, Euh!!*Idiote!* Je veux dire, tu as une pause entre 12 :00 et une heure pour ensuite aller rencontrer monsieur Fushima concernant son prochain rendez-vous avec le Tribunal, ha ce monsieur Fushima toujours bourré d'ennuie hein haha! Euhm non c'est idiot de dire ça X_X Bon continuons! Tu as aussi un autre rendez-vous avec l'avocat Heiki Daisuki qui défend l'accuser Asuko Moroko. Ah et tu as une pause entre 5 :00 et 6 :30...

*...Est-ce que j'ai effacé mon rendez-vous ?*

Je regardai à nouveau Nami perplexe puis remarqua qu'il avait son horaire dans ses mains. Soudain, mes yeux devinrent aussi énorme que deux oranges :

-AHHH !!! O___O

Je ne voulais pas créer une méprise avec ma petite consolation , je ne voulais pas qu'il pense que je lui reprochais quelque chose vue que cela faisait un mois qu'on n'avait rien fait ensemble . Jelui arracha le papier des mains en lui disant :

-Prend pas cet horaire, elle est bourrée de fautes! Je vais la corriger et te le rendre dans une petite minute!

Puis, je me rendis compte que je ne l'avais même pas salué, incompétente comme je suis :

-Ah euh, en passant, ça va ? tu as passé une belle journée ?

Si j'aurais pas fait ce rêve débile, je serai pas aussi mal à l'aise. Il eut un petit silence, je ne pu m'empêcher de lui dire pour détendre l'atmosphère:

-Euhm...tu m'a manqué tu sais ? .////.

C'est moi ou je suis toujours aussi boulversé avec ce mec ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaguchi Nami
Membre de l'OAK
Yamaguchi Nami

Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Localisation : Quelques part à lutter contre la tyrannie.

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Ven 30 Oct - 16:16

Aileen se réveilla doucement à la sollicitation de Nami. Lorsqu’elle ouvrit les yeux et le regarda, toute endormie encore, il lui fit un léger sourire. Puis, comme il s’y attendait, Aileen se mis paniquer et se leva tellement vite qu’elle perdit l’équilibre et tomba par terre, ce qui ne put que faire sourire Nami encore davantage. Il avait prévu la réaction avec une telle précision, c’était dire comment il connaissait Aileen sur le bout de ses doigts. Il savait qu’à chaque fois qu’elle était prise à défaut, elle se mettait à paniquer comme ça, même si Nami était surement la dernière personne qui allait la juger ou la disputer pour s’être endormie dans son bureau. Bientôt, elle commença à se répandre en excuses auxquelles Nami répondu avec son ton habituel :

« - Ça va Aileen, pas de problème. Je me demandais simplement qu’est-ce que tu faisais encore là à cette heure… »

Aileen se rassit sur la chaise et commença à essayer de changer de sujet pour dissiper le malaise qu’elle s’imposait à elle-même. Bien sûr, il ignorait qu’elle venait de faire des rêves quelques peu osés à leur sujet, il pensait qu’elle était mal à l’aise parce qu’elle s’était endormie dans son bureau. Le blondinet écouta sa tentative de changement de sujet avec un sourire amusé aux lèvres, tentant de dissimuler la tendresse qu’il ressentait envers Aileen. Sa grande maladresse était un côté d’elle qu’il appréciait beaucoup, s’était attendrissant de la voir vouloir se faire aimer par tout le monde du premier coup, de vouloir ne faire aucune erreur…parfois, il se demandait si Aileen était consciente de ce côté de sa personnalité qui la rendait si…attachante?

« - Nu? » fit-il d’un ton surpris mais sa question fut noyée dans la suite des déblatérations d’Aileen à propos de son horaire. Lorsqu’elle fini de parler en laissant le sujet déraper sur une quelconque pose vers l’heure du soupé, Nami approcha l’horaire de son visage pour la consulter du regard.

« - Ah une pause? C’est bien ça, je vais pouvoir travailler sur…. »

À ce moment là, sa collègue lui arracha l’horaire des mains en s’écriant que c’était bourré de fautes, qu’elle allait le corriger et lui rendre dans quelques instants. Cependant, le mal avait été fait…Nami avait eu le temps d’entre-apercevoir que quelque chose était inscrit sur la case du 5h…et ça commençait par « souper avec… »

Il battit des paupières et regarda Aileen d’un air confus. Avait-il bien lu? Est-ce qu'on rendez-vous avez Aileen était inscrit sur la feuille? Où bien prenait-il tout simplement ses rêves pour des réalités?


« - Euh… » Il secoua la tête. « Oui, très bien. Le dîner avec les clients était des plus agréables. C’est dommage que tu n’aies pas pu venir…tu te serais amusée, j’en suis sûr. »

À sa dernière phrase, il lui fit un sourire gêné.

« - On s’est croisés ce matin, non…? » Il haussa ses épaules. « Mais c’est vrai qu’on n’a pas vraiment eu le temps de discuter ou rien. » Il regarda sa montre à nouveau. « Euh, dit, Aileen, ça ne te prend pas plus d’une heure pour rentrer chez toi? …. »



HJ: Disons qu'Aileen habite loin du bureau, ok? ;D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dn-revival-v2.forumactif.org
Aileen Blackwind
Membre de l'OAK
Aileen Blackwind

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Sam 31 Oct - 1:17

Je crois que si ça continuait comme cela, j'allais faire une crise cardiaque! C'est moi, où j'ai vraiment le don de paniquer facilement pour...rien ? C'est vraiment idiot, Nami est certainement la personne avec qui, je veux le plus avoir l'air bien et ça tourne toujours au vinaigre...Mais aussi étonnant soit-il, Nami avait constamment un sourire aux lèvres me laissant croire que..peut-être que j'avais dramatisé pour rien?...

Lorsqu'il me répondit qu'il avait eu un souper agréable, cela me soulagea. Cela me prouvait que ma gaffe était minime (Je n'avais pas entendu le pardon de Nami de tout à l'heure, je m'étais trop emporté à ce moment la!). Le connaissant il m'aurait regardé avec un regard remplit de reproche et ensuite, il aurait froncis des sourcils et m'aurait fait la morale...

Avec cette pensée en tête, ç a me fait penser à quel point Nami m'attirait, même quand il était fâché je le trouvais incroyablement beau... je ne suis jamais la victime de ses colères, et bien heureusement ,car je crois que je serais trop occupé à le regarder au lieu de l'écouter...

Tout d'un coup, mon corps relâcha tout le stress que j'avais accumulé en 5 petites minutes. Qu'Est-ce que j'étais rassuré ! C'était trop fou, Nami avait le don de me mettre dans tous mes états et à la fois être la personne la plus rassurante du monde XD Et pourtant il ne me disait pas grand-chose, ses sourires me suffisaient amplement à me calmer et lorsqu'il me dit qu'il a passé une belle soirée aussi ça me réconforte beaucoup :


-Ah, je me serais certainement amuser! Mais tu sais, les devoirs, le boulot..

*Mais j'aurais vraiment voulu passer du temps avec toi et pas faire ses fichus devoirs.*

Je n'aurais jamais cru en 20 de ma vie que j'allais devenir dingue amoureuse d'un homme. Moi qui me croyait insaisissable alors la j'ai foncé tout droit dans le panneau! Avant, je ne m'étais jamais attaché aux gens, voir même que je l'ai insultais pour qu'il puisse me foutre la paix. J'étais enfermé dans mon cocon et je ne voulais pas en sortir, car je me croyais bien. Et quand il me rencontra pour la première fois, lui aussi je l'ai insulter, mais c'était la première personne qui en rirait et qui me une chance. Il avait compris ma maladresse avec les gens. À partir de ce moment, j'ai compris au fond de moi qu'il allait changer ma vie. J'ai carrément basculé de monde (en bien, bien sûr!).

À ma dernière phrase, il me fit un sourire gêné, je crois qu'il avait apprécié ma dernière phrase XD. Après tout, c'est normal quand on est amis, c'est flatteur de se faire dire qu'on s'ennuit de nous.


*Vraiment, Nami tu ne perçois vraiment pas mes sentiments, même pas un peu ? Est-ce que je suis ton genre de femme ? Je sais qu'il y a quelque chose de particulier entre toi et moi mais...ressens-tu la même chose que moi? *

-Je...

Je le regardai droit dans les yeux sans prendre au sérieux ses dernières paroles.

-Tu...tu fais me perdre la tête Nami. Tu me fais perdre tout mon contrôle..

Il m'arrivait souvent de lui sortir ce genre de paroles, mais ça finissait toujours pareil. Je me levai pour encore mieux le regarder :

-Et à chaque fois, j'ai l'impression, que mon coeur va.. exploser...

J'approchai ma main de son visage, c'était bientôt la fin, le moment de la fuite. Je repensais à ses dernières paroles. Je retirai brusquement ma main.

-Merde!

Je tirai violemment sa main pour voir sa montre. 8 :30!??

-Mais je n'aurais jamais le temps de me rendre chez moi avant le couvre feu!

Je ramassai rapidement mes affaires :

-Hum, je vais marcher jusqu'à chez moi -____-

*Quand je vais arriver chez moi, il va être 10 30 du soir... *

-Sinon, je t'envois une fois rendu chez moi ton horaire corrigé! Aller, bonne nuit Nami.

Je lui fis un sourire puis me dirigea vers la réception pour ramasser le reste de mes biens.

Ce n'était pas la première fois que je laissais un message à Nami, mais je me défilais à chaque fois. Je suis sûr qu'il a un petit quelque chose pour moi mais.. ma logique me dit à chaque fois ''il a mieux à faire que de vivre des histoires d'amourettes'' , ''avec le dossier Kira c'est trop dangereux'' ou encore ''S'il me laisse défiler c'est parce qu'il ne veut pas s'engager''. Même avec ses bons raisonnements, on dirait que je veux toujours tout déballer, faire tout pour être encore plus prêt de lui.

Et lui ? Je ne sais pas ce qu'il veut....


HJ: OH MY GOD! Tu veux violer Aileen!! Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaguchi Nami
Membre de l'OAK
Yamaguchi Nami

Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Localisation : Quelques part à lutter contre la tyrannie.

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Mar 3 Nov - 0:21

HJ : Mais naaaaan xD quoi, toi tu veux violer Nami? .3. *shot*

Edit: C'est un peu court comme message mais...j'ai pas pu faire mieux x_x désolée... :/ J'suis encore très malade ;A;



Le chef de la O.A.K fut content de voir que ses propos rassurants avaient été capable de calmer Aileen. Après tout, elle était du genre à paniquer pour absolument toutes les raisons inimaginables, même les plus saugrenues. C’était peut-être qu’il était partial, vu les sentiments qu’il éprouvait à son égare mais il était incapable de voir comment il pourrait être fâché contre elle ou bien lui en vouloir pour une quelconque raison. Il savait que son amie n’avait jamais vraiment eu de chance dans ses relations avec les gens, mais il n’arrivait pas à comprendre pourquoi…c’était peut-être parce qu’elle était, comme lui, maladroite? C’était peut-être aussi la raison pourquoi il l’aimait à ce point, parce qu’ils étaient sembables…

Nami fut pris au dépourvu par l’attitude d’Aileen. Il ne s’était pas vraiment attendu à une telle réaction de la part d’Aileen…sa déclaration le laissa plutôt confus, voir mal à l’aise…..il n’arrivait pas à saisir ce qu’elle voulait dire par là, c’était un concept beaucoup trop abstrait pour lui qui niait consciemment ses sentiments de crainte de tout gâcher.

Là, à la regarder droit dans les yeux, à tenter de comprendre où elle voulait en venir, le charme fut brisé lorsqu’Aileen finit par saisir l’ampleur de la remarque de Nami et qu’elle tira sur son bras pour voir sa montre. Le jeune avocat battit des paupières, sous le choc…les derniers instants avaient été si…intenses, pour en arriver là? Et pourtant…c’était souvent ainsi, avec Aileen…allez savoir pourquoi.

Nami resta planté là pendant quelque secondes alors qu’Aileen s’affairait à ramasser ses affaires, déblatérant quelques non-sens sur ce qu’elle allait faire pour retourner chez elle et qu’elle allait lui envoyer son horaire plus tard, lui souhaita bonne nuit puis pris la direction de la réception. Remis de son choc, il s’exclama :


« - Voyons Aileen, tu n’y arriveras jamais avant le couvre-feu! Même en voiture, tu n’y arriverais pas! » Il la suivit jusqu’à son bureau et lui jeta un regard très sérieux. « Tu sais très bien ce que je pense de ce couvre-feu à la noix…combien je l’exècre. Mais la loi est la loi, même si c’est celle de Kira. S’il fallait que tu te fasses attraper par les gardes qui patrouillent la ville et qu’il t’arrivait quelque chose…. » il laissa sa phrase en suspend quelques secondes puis repris contenance. « Enfin bon, il est hors de question que je te laisse marcher jusqu’à chez toi. C’est bien trop dangereux. Viens dormir chez moi. » Et puis, l’énormité de ce qu’il venait de dire le frappa de plein fouet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dn-revival-v2.forumactif.org
Aileen Blackwind
Membre de l'OAK
Aileen Blackwind

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Mar 3 Nov - 10:19

*Probablement qu'il va ne rien dire sur ce sujet...*

Je savais que ma manière d'approche avec Nami était.. plutôt brusque et très intense pour lui. Mais curieusement, j'adorais le provoquer ainsi...Non pas que je me jouais de lui! Loin de là, simplement parce que l'ébranler était la meilleure façon pour moi pour lui dire ce que je ressentais à son égard. J'avais envie qu'il me le dise lui aussi, j'avais envie de ressentir son désir à lui aussi, j'avais envie de ressentir son amour. Va savoir s'il en avait ou pas ? Peut-être que je ne suis qu'une très très bonne amie pour lui ?

*Impossible, la tête qu'il a faite quand je me suis laissé emporté >_>'*

C'était difficile de savoir ce qu'il ressentait, car Nami avait toujours cette espèce de carapace autour de lui. C'était indéchiffrable pour moi de tenter de comprendre ses sentiments pour moi. À chaque fois que je me lance, il a toujours ce frein en moi, jamais le courage pour être complètement clair, mais assez pour lui faire comprendre un peu. Je ne pouvais contrôler ce besoin en moi, celui de constamment lui laisser savoir que ''je l'aimais'' et que ''je le désirais''.

J'étais en train de remballer mes affaires, lorsque j'entendit ses pas derrière moi.


*Tien ? Il va me retenir cette fois-ci?*

Instinctivement, je me retournai vers lui pour l'écouter me parler et c'est là que le bon vieux Nami refit surface, cela faisait longtemps que je ne mettais pas fait expliquer les danger par celui-ci XD Cela me fit penser à toutes les misères du monde je lui avait donné lorsque j'étais devenu un membre officiel de l'OAK .Quoi que, Yukimara de m'aidait pas du tout à être hors de la portée du danger.

*D'ailleurs, je me demande où il est !*

Stoppant mes pensées pour retourner sur la conversation de Nami, je l'entendit me dire :

''S'il fallait que tu te fasses attraper par les gardes qui patrouillent la ville et qu'il t'arrivait quelque chose...''

Un peu de rouge me monta aux joues, c'était toujours en se préoccupant ainsi de moi qu'il me faisait flancher. Dans ses moments là, j'avais toujours plus envie de me mettre en danger pour qu'il se soucis encore plus de moi >////>...Mais bon, c'était complètement idiot de faire cela, eh puis, je crois que si Nami me ferait le même coup, je lui arracherais la tête! Il eut quelque seconde de silence ou qu'on se regardait seulement dans les yeux. Je ne pus m'empêcher de me dire :

*Ça va, papa Nami.*

Ce qui me fit faire un sourire, je le voyais très bien en train de dire une moralité à sa futur fille ou à son futur garçon. Alors que je croyais qu'il avait terminé, il continua à nouveau ses paroles en me disant qu'il était hors de question que je marche jusqu'a chez moi, que c'était trop dangereux.

Soudain, il me dit une phrase complètement inattendu :


''Viens dormir chez moi.''

Je le regardai surprise en arquant un sourcil, est-ce que j'avais bien...comprise ? Lui aussi semblait surprit de son propre propos. Remarquant que tout cela étant bien vrai, le rouge envahit mon visage en entier.

*Wow, je ne m'attendais pas à cela de sa part O_o'*

Était-ce à cause d'une très grande envie de partager son foyer ou à cause de mes paroles dites plus tôt ? Je ne savais pas trop comment prendre cette invitation. Mon premier réflexe, fut de lui dire :

-Hum..

'' Ah !! Mais non Nami, je vais dormir dans un hôtel non loin! Ce n'est pas grave je vais me débrouiller toute seule! Ne te fatigue pas pour moi X__X''

Bref, la panique devant sa réplique. Mais..pourquoi ne pas justement profiter de cette occasion pour aller aux plus creux de ses sentiments ? Le voyant totalement déboussolé par ses propres paroles, je décidai que je pourrais à nouveau tenter de lui dire quelques autres '' messages subtils''.

J'observai qu'il était placé devant mon bureau, à quelque centimètres de lui d'ailleurs. Je plaçai mes mains timidement sur mon bureau afin de le rendre prisonniers de mes bras. Puis approcha mon visage du sien à seulement 2 ou 3 centimètres de distances. J'abaissai mon regard sur ses lèvres simplement par envie...et bon bien sûr par timidité X/////x. Avec une voix calme et tendre :


-Pourquoi cette soudaine invitation Nami ? Explique-moi ,car je ne sais pas comment prendre ton invitation....

Puis enfin, je déposai mon regard dans le sien et je le fixais intensément. Voyons comment l'avocat Nami Yamaguchi allait se débrouiller cette fois-ci...

HJ: Ouai, J'vais violer Nami dans son propre appartement XD!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaguchi Nami
Membre de l'OAK
Yamaguchi Nami

Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Localisation : Quelques part à lutter contre la tyrannie.

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Mar 24 Nov - 16:23

L’ancien Nami, rationnel et quelque peu protecteur, analysant tous les dangers possibles (plus pour les autres que pour lui-même, rappelons-le) et prévoyant les actions futures en conséquence, voilà comment il agissait en ce moment. Il n’avait pas vraiment changé, en fait. C’était peut-être les autres à l’entour qui avaient muri un peu. Aileen, par exemple, s’était assagi légèrement et prenait moins de décisions hâtives. Mais lorsque cela arrivait, comme cette fois-ci, il ne pouvait s’empêcher d’agir de la sorte pour empêcher qu’il ne lui arrive quelque chose.

Mais si le « vieux Nami » n’avait pas disparu, le côté adolescent embarrassé n’avait pas non plus été effacé par un coup de chiffon. En fait, il était toujours aussi mal à l’aise avec ses sentiments même s’il savait pertinemment qu’il ressentait plus que de l’amitié pour Aileen. C’était plutôt dans sa façon d’agir qu’il se sentait mal à l’aise. Autant il avait envie de se rapprocher d’elle, autant il avait peur que les choses dégénèrent…et aussi…avait-il réellement le loisir de se permettre cela, alors qu’ils se devaient de lutter contre la dictature cinglante de Kira??

La proposition pris un certain temps pour se répercuter sur l’attitude d’Aileen. Elle commença par hésiter, puis adopta à nouveau l’un de ces comportements qui avaient le don de le déstabiliser plus qu’autre chose.

Se rapprochant dangereusement de lui, jusqu’à ce qu’il puisse sentir son doux parfum avec une force décuplée, si proche qu’il lui était impossible de fuir son regard, qu’il se sentait pris d’une quelconque impulsion de la serrer dans ses bras, de faire n’importe quoi tant qu’elle ne s’éloignait pas de lui…impulsion qu’il se devait naturellement de taire. Il ne détourna pas le regard, la regardant droit dans les yeux, tentant pour la énième fois de percer le mystère de ces jolis yeux déterminés. Aileen demanda alors de précision sur sa question, d’une voix douce, invitante. Nami prit quelques secondes pour y penser. Il déposa doucement ses mains sur les épaules de la jeune femme et prit la parole.


« - Aileen, tu sais combien je tiens à toi, alors il est hors de question que je te laisse rentrer chez toi en sachant que tu n’arrives pas à temps et que tu risques d’avoir des ennuis. » Il prit une inspiration. « Je crois que cela fait un moment que nous avons passé le stade d’être embarrassés par cela, et puis tu peux prendre ça comme un bon ami qui t’invite chez lui parce qu’il n’a pas passé du temps de qualité avec toi depuis longtemps, si tu veux… »


HJ: WOOH xD … j’ai hâte de voir ça…. *shot* …. Et puis désolée pour le temps que j’ai pris pour répondre ;3; et aussi désolée parce que je n'arrive pas à écrire autant que toi ;A; </3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dn-revival-v2.forumactif.org
Aileen Blackwind
Membre de l'OAK
Aileen Blackwind

Messages : 19
Date d'inscription : 08/09/2009
Age : 26

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Mer 25 Nov - 2:01

HJ: Mais nah c'est pas grave Razz eh puis tes rp sont toujours exellent!

Tout en regardant les yeux marron de mon patron (haha XD), j'avais remarqué que je ne pouvais plus reculer, je m'étais mise dans une situation...très intense. Mon coeur battait à 100 kilomètres à l'heure et mon corps brûlait comme un feu ardent éternel, je perdais de plus en plus mon air et mes yeux devenaient de plus en plus mielleux. J'avais l'impression d'être complètement possédé par mon propre désir. Impossible a contrôler. Dans son regard je voyais qu'il était déstabilisé et mal à l'aise, j'avais beau me dire :

*Aileen, détache-toi il n'est pas à l'aise X__X''*

Mais on dirait que mon corps était trop bien pour écouter ma tête. Jamais j'avais été aussi intime avec Nami et on dirait que l'envie avait explosé et mon corps était si bien qu'il ne voulait plus reculer. J'avais l'irrésistible envie de l'embrasser, mais je devais attendre sa réponse avant de déposer mes lèvres sur les siennes. Pas une seule fois, mon regard ne se détacha du siens. Il regarda dans le fin fonds de mes prunelles, probablement qu'il tentait de comprendre mon comportement illogique. Toutefois, je ressens chez lui une certaine passion dans son regard, mais jamais il ne le montrerait concrètement.. Avec des mots. Même si son regard dégageait énormément de chaleur, son corps restait distant. Il posait doucement ses mains sur mes épaules, ce qui fit en sorte de me remettre un peu sur terre.

« - Aileen, tu sais combien je tiens à toi, alors il est hors de question que je te laisse rentrer chez toi en sachant que tu n'arrives pas à temps et que tu risques d'avoir des ennuis. »

*Seigneur! J'étais a deux doigts de t'embrasser Nami et tu penses encore à sa X___X*

J'avais envie de rouler des yeux, mais comme il prenait le sujet très au sérieux je ne le fis pas. Bien sûr, j'étais très touché par son attention particulière à ma sécurité, mais ce n'était pas la réponse que je voulais entendre. Alors que je croyais sa discussion close, je le vis prendre une grande inspiration.

... « Je crois que cela fait un moment que nous avons passé le stade d'être embarrassés par cela, et puis tu peux prendre ça comme un bon ami qui t'invite chez lui parce qu'il n'a pas passé du temps de qualité avec toi depuis longtemps, si tu veux... »

*...euh... ça veut dire quoi cette réponse ?..*

C'était toujours aussi imprécis.. Je ne pouvais jamais savoir concrètement ses sentiments pour moi =___= JAMAIS! Je détournai mon regard avec une moue boudeuse.

*BORDEL! Pourquoi je comprends jamais ce gars la ! *

Sa phrase exprimait beaucoup trop de sens contraires! Il dit qu'on ne doit pas être embarrassés, comme s'il disait qu'on doit être plus è l'aise en présence l'un de l'autre, or, il parle d'un certain rapprochement, mais il dit ''bon ami'' dans quel sens ? Du genre : Hahha on est juste amis pas vrai ?! Ou alors il dit ''bon ami'' car c'est un terme qui veut ,en faite, dire : Je dis ''bon ami'' car tu es PLUS qu'une amie! Mais à la fois , il dit qu'il veut passer du temps avec moi car il s'ennuie, mais est-ce que c'est pour détourné mes avances et changer de sujet ?! ET ÇA VEUT DIRE QUOI LE ''SI TU VEUX '' ?!! Mon regard retourna rapidement vers celui de Nami afin de lui faire comprendre ma certaine ''colère'' que je ressentais dans ses paroles imprécises. S'il n'avait pas sentit mes avances, eh bien il allait comprendre que je le foudroyais d'éclair. Je vais prendre ma revanche, OH OUI! S' il ne peut pas être plus précis après cela, c'est que je suis vraiment la reine de la subtilité! Mon regard tantôt haineux, devenu moqueur et je ricana légèrement :

-''Bon ami'' hein ?...

Je détournai mon visage pour coller ma joue contre la sienne. Puis, en gardant toutefois de la passion dans mon geste, je déplaçai mes mains de sur le bureau pour les transporter délicatement sur dos. Elle se glissa lentement vers ses omoplates et enfin, mes bras se resserra autour de lui afin de coller son corps contre le mien (bref, un câlin) Je le serrai fort contre moi, puis doucement, une de mes mains se glissa dans sa chevelure blonde comme le blé . Tout en gardant un rythme tendre, je blottis mon visage dans le creux de son cou. Je restai un bon moment blottis ainsi contre lui. J'étais fâché alors j'avais tous les droits sur sa personne! Il a apporté mon courroux qu'il en paille le prix =__=!! J'en profitai pour humer son parfum.

*Il sent toujours bon Nami ,je me demande c'est quoi son parfum...*

Je fermai les yeux, me laissant hypnotiser par le charisme de Nami..

*AH NON!*

Je ne devais pas, je suis en colère contre lui! Puis, pour tenter de le faire littéralement fondre, je glissai lentement le bout de mon nez sur tout le long de son cou. Malgré ma colère, je sentais des frissons me parcourir ou moment ou mon nez rentra en contact avec sa peau. Comme il avait la peau douce...et chaude! Cela dura quelques secondes. J'étais tombé à nouveaux sous le charme..Alors je me secouai mentalement :

*AILEEN BLACKWIND tu te laisses avoir!*

Comme un coup d'éclair je me redressai et me retira rapidement . Mon visage était complètement rouge et mes yeux plongeaient tout droit dans ceux de Nami :

-D'accord (d'accord sur quoi en faite ?..), je viens chez toi à une seule condition..

Avec cela, j'étais sur de savoir quel était ses véritables sentiments!! HAHA :

-Embrasse-moi!

S'il l'on regardait la scène de loin, on voyait une fille, courroucer, demander un...baiser ?! J'avais les joues empourpré de rouge tellement j'étais fâché! Puis après une moitié de seconde :
*Euhm...je viens de faire quoi moi ?*

Mes yeux s'ouvrent tous grands :

PANIQUE ON

OH MON DIEU IL VA ME PRENDRE POUR UNE CINGLÉ!!! NON MAIS C'EST QUOI ÇA, DEMANDER UN BAISER AVEC UNE MENACE ?!!! EN PLUS, NAMI VEUT PAS QUE JE ME METTE EN DANGER ALORS PEUT-ÊTRE QU'IL VA PRENDRE CETTE HISTOIRE AU SÉRIEUX ET QU'IL VA VRAIMENT M'EMBRASSER SANS LE VOULOIR NÉCÉSSAIREMENT ?!! OH my god!! Qu'est-ce que je viens de faire!!!! Non mais qu'est-ce que je suis idiote! Eh si.. j'avais faite une agression sexuelle O_______O'?


Je tentai misérablement de réparer les pots casser :

-Buh bkk...sur la joue O__O! Oui! C'est ça...sur la joue...

Décidément côté impulsion, j'ai du travail à faire -__-...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yamaguchi Nami
Membre de l'OAK
Yamaguchi Nami

Messages : 73
Date d'inscription : 21/08/2009
Localisation : Quelques part à lutter contre la tyrannie.

MessageSujet: Re: Un réveil brutal   Jeu 28 Jan - 15:14

Hj : Merci… même si ça m’a pris bien trop de temps à te répondre, je m’en excuse encore ;A; J’espère que tu aimeras ma réponse xD’ Stupide ordinateur qui bogue x_x

Le temps semblait se figer avec l’atmosphère tendue, électrisée qui emplissait la pièce. Chaque parole, chaque geste, était porteur d’un sens qui ne faisait que rendre la situation encore plus lourde de tension. Ainsi, ils avaient beau être à moins d’une demi-heure de rater leur couvre-feu et d’ainsi risquer de graves ennuis, ça ne semblait pas important, à ce moment…c’était un peu comme si ce qui allait se passer là, à cet instant précis, dans cette pièce, l’accueil d’un bureau d’avocat, allait être déterminant au point de décider leur avenir, irrémédiablement.

Autant le malaise que ressentait Nami était grand, autant son désir de voir cette situation étrange dégénérer en ce qu’il tentait d’empêcher par peur, depuis un bon moment, le poussait dans l’autre direction, à poser un geste.

Aileen prit finalement la parole, laissant comprendre au petit blond que la réponse qu’il lui avait fourni un peu plus tôt ne lui était pas suffisante. Il sentit un certain agacement à cette constatation, même s’il ne pouvait s’en prendre qu’à lui-même. Il détestait le fait que lorsque ses sentiments entraient en ligne de compte, sa belle éloquence et son intelligence ne lui étaient d’aucune utilité. Aucune! Il avait plutôt l’impression que c’était un fléau qui l’empêchait d’avancer et d’écouter ses instincts. Mais que pouvait-il faire, honnêtement? Il ne voulait pas risquer de créer des problèmes à la O.A.K, et bien plus important, à Aileen…

Évidemment, Aileen fit à nouveau un geste déstabilisant…enfin, non, pas tant que ça…c’était une simple étreinte, après tout, il n’était pas rare qu’ils se serrent dans leurs bras l’un et l’autre, c’était même normal et l’une des seules preuves de tendresse que Nami se permettait bien. Mais il y avait quelque chose de différent dans le geste, cette fois…il n’aurait pas trop su dire quoi. Bien entendu, instinctivement, il répondit à son étreinte d’une manière douce et emplie de tendresse, sans toutefois laisser percevoir une touche de passion bien contenue. Ah…son parfum si enivrant….il s’insinuait en lui, troublant ses sens…et la sensation du doux contact de la peau d’Aileen contre la sienne, au moment où elle commença à frotter son nez dans son coup…elle lui donnait des frissons, menaçant de faire céder le contrôle qu’il s’était imposé. Puis, aussi vite qu’elle était venue, elle se retira de son étreinte, rouge comme une pivoine…on pouvait dire, cependant, que Nami n’en menait guère plus large…

Sa prochaine déclaration le laissa perplexe. Un simple « d’accord », suivit d’une condition qui le laissa perplexe. « Embrasse-moi! » commanda-t-elle, ce qui ébranla encore plus Nami, bien qu’il fit bien entendu de son mieux pour ne pas le montrer. Puis, comme si elle avait réalisé l’énormité de ce qu’elle venait de dire, elle s’empressa de rectifier le tir en précisant qu’il s’agissait d’un baiser sur la joue… Bien entendu, quiconque ayant un minimum de sens logique aurait pu se douter qu’il s’agissait d’une misérable tentative pour faire mieux passer la gaffe qu’elle venait de faire…Probablement avait-elle repensé à ses paroles, dites sous une impulsion, et qu’elle avait réalisé que ça ne se faisait pas d’ordonner un baiser ainsi?

Quoi qu’il en soit, Nami, ne savait guère comment réagir…bien sûr, depuis qu’il la connaissait, les sentiments qu’il ressentait envers Aileen étaient passés d’une amitié simple, bien qu’un peu désordonnée, à une amourette d’adolescents puis, à un vrai amour à peine dissimulé, pour les mauvaises raisons, peut-être. Il avait bien souvent pensé et même désiré embrasser Aileen, mais s’était toujours retenu de le faire…et là, dans ce bureau, après une discussion aussi, étrange, ça n’était décidément pas le moment, ni comment il aurait voulu déclarer son amour à Aileen. Qu’aurait-il voulu, exactement? Il n’en avait pas la moindre idée…peut-être quelque chose d’un peu plus….intime, romantique? Et puis quoi encore! Lui? Jouer dans le romantique? …. Et puis bon, après tout, Aileen avait réellement changé sa vie. C’était la seule personne qui lui avait permis de s’ouvrir au monde…alors c’était un peu normal qu’il cherche cela, non? …

Aussi, ne désirant pas rejeter la demande d’Aileen, de peur de heurter ses sentiments (et c’était bien la dernière chose qu’il souhaite faire), il prit doucement sa main et y déposa un baiser, d’un geste lent et gracieux. Ses lèvres s’attardèrent un bref instant sur la peau délicate de sa main et il en profita pour humer son doux parfum, à nouveau. Puis, plongeant son regard dans le sien, toujours tenant sa main dans la sienne, lui sourit doucement.


« - Aileen, si tu veux, nous poursuivrons cette discussion chez moi, d’accord?... Ce n’est guère le bon endroit. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dn-revival-v2.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un réveil brutal   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un réveil brutal
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (Circea) Réveil brutal
» [Dortoir] Un réveil brutal [LIBRE]
» Un réveil brutal
» Réveil brutal [PV Exuld]
» *Le réveil sera brutale*

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DN-Revival V2 :: ▪▫ ARRONDISSEMENT DE SHIBUYA :: ▬ Quartier d'affaires-
Sauter vers: